Datajournalisme, par Omar Radi

Le datajournalisme

Par Omar Radi

Omar Radi présente la notion de datajournalisme.

Pourquoi parle-t-on aujourd’hui de datajournalisme plutôt que de journalisme ? Le terme de « data » renvoyant aux données numériques, le datajournalisme désigne un type de journalisme qui se fonde sur l’exploitation des bases de données pour en extraire de l’information pertinente et en faire émerger des histoires attractives et intelligibles – par exemple dans le champ de la culture, de l’économie ou de la démographie. Il s’agit de faire parler les chiffres, en se situant à l’intersection de plusieurs domaines : sciences des données, statistiques, outils informatiques, compétences journalistiques et design.

C’est grâce à l’Open Data, c’est-à-dire à l’ouverture des données publiques, que le datajournalisme a vu le jour. En effet, des séries de faits et de statistiques sont aujourd’hui publiées sous leur forme brute, non traitées, non interprétées et protégées par la loi sur le droit d’accès à l’information, ce qui permet aux journalistes de travailler sur ces chiffres afin d’en tirer des analyses.

Au Maroc, c’est en 2016 que le pays a rejoint le Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (OGP) et a créé une interface de données ouvertes (Data Set, silsilat mu‘tayat) : www.data.gov.ma. Il existe également d’autres sources de données relatives au Maroc, comme le HCP, ou Bank Al Maghrib, le Ministère de l’Economie et la Bourse pour l’économie et la finance.

Si le datajournalisme a marqué une évolution du droit d’accès à l’information, l’accès aux données n’est cependant toujours pas reconnu comme un droit universel. Ainsi, un simple citoyen n’est pas autorisé à consulter ces informations, et seul un journaliste justifiant d’une carte de presse peut y accéder. Par ailleurs, la loi sur la sûreté nationale a introduit de nouvelles restrictions, qui compliquent encore l’accès à ces données.

Les avis des participants

« Une séance très dynamique et très riche en informations. »

« Une thématique très intéressante, avec un formateur de qualité et des outils très faciles à utiliser. »

« Beaucoup d’outils pratiques et intéressants accompagnés d’exemples et d’exercices pratiques. »

Les points clefs

Téléchargez le cours ici.

Omar Radi

Journaliste économique passé par plusieurs médias marocains, il obtient le premier prix du journalisme d’investigation IMS-AMJI en 2013 pour une enquête co-réalisée avec Christophe Guguen, sur l’exploitation des carrières de sable au Maroc. Il rend public en 2016 la liste des Serviteurs de l’État, scandale impliquant d’influentes personnalités publiques marocaines. Il est lauréat de la Thomson Reuters Foundation en 2015.

Pour aller plus loin

Joannès, A., 2010. Data journalism : Bases de données et visualisation de l’information. CFPJ, Paris.

Un ouvrage pratique qui explique comment mettre en relation des données, en extraire de l’information et rendre cette complexité déchiffrable, en s’appuyant sur des études de cas et des visualisations de données extraites de la presse internationale.

Gray, J., Bounegru, L., Chambers, L., Kayser-Bril, N., 2013. Guide du datajournalisme : Collecter, analyser et visualiser les données. Eyrolles, Paris.

Version française du Data Journalism Handbook, cet ouvrage offre un panorama des pratiques du datajournalisme et donne des repères aux étudiants ou aux professionnels qui souhaitent se diriger dans cette voie.

Goetz, J., 2014. #Data Gueule

Une websérie dont l’objectif est de rendre compréhensibles toutes les informations qui nous sont données : noms, chiffres, faits, données… En les assemblant et en leur offrant un sens, Data Gueule construit et fait émerger la réalité.

Close
Close