Restitutions Mixité

Mixité sociale et égalité des chances

La mixité sociale et l’égalité des chances sont indissociables d’un projet humaniste. Ces valeurs sont également le véritable gage d’une paix sociale durable. À travers les interventions de nos experts et l’étude de cas concrets, à l’école comme dans les quartiers périphériques, Openchabab analyse les enjeux de cette mixité sociale, et les entraves au progrès social que présentent son absence.

Mixité, égalité, équité

Pour une introduction aux différents concepts et à l’histoire des différents concepts qui entourent la notion de mixité sociale.

Bentham, Jeremy. Introduction aux principes de morale et de législation: traduction du centre Bentham. Paris: Vrin, 2011.

Mill, John Stuart. L’utilitarisme, Paris, Flammarion, Champs classiques, 2018.

Courant utilitariste en justice sociale et pour qui une société juste est une société heureuse, thèmes principaux : conséquentialisme, individualisme et pragmatisme.

Fraser, Nancy. Qu’est-ce que la justice sociale?: reconnaissance et redistribution. Paris: Editions La Découverte, 2011.

Introductions à la dialectique qui régit les mesures visant la justice sociale : la reconnaissance et la redistribution. Analyse des politiques mises en place pour lutter contre l’injustice sociale.

Honneth, Axel, et Pierre Rusch. La lutte pour la reconnaissance. Paris: Gallimard, 2015.

Auteur qui a introduit le principe de « reconnaissance », Axel Honneth tente de montrer quelle importance devrait tenir cette variable dans la lutte contre les inégalités et les injustices sociales.

Jounin, Nicolas. Voyage de classes: des étudiants de Seine-Saint-Denis enquêtent dans les beaux quartiers. Cahiers libres. Paris: La Découverte, 2014.

Étude sociologique rassemblée par Nicolas Jounin mais réalisée par des étudiants issus de Saint-Denis, banlieue Nord de Paris faisant partie des quartiers les plus pauvres de la ville, sur les quartiers bourgeois du 8èmearrondissement de Paris.

Nozick, Robert. Anarchie, État et utopie. 3e édition. Quadrige 406. Paris: PUF, 2016.

Courant libertariste en justice sociale pour qui une société juste est une société libre, thèmes principaux : La propriété de soi, la juste circulation des droits de propriété et les clauses de l’appropriation originelle.

Rawls, John. Théorie de la justice. Points Essais 354. Paris: Éd. du Seuil, 1997.

Courant égalitariste libéral en justice sociale pour qui une société juste est une société équitable. Thèmes principaux : Définition des biens premiers, principes de justice sociale, fondation des principes sur la position originelle.

Roemer, John E. Free to lose: an introduction to Marxist economic philosophy. Cambridge, Mass: Harvard University Press, 1988.

Courant marxisme en justice sociale, pour qui une société juste est une société égalitaire, principaux thèmes : définition analytique du concept d’exploitation, généralisation sociohistorique de l’éthique marxiste, utilisation de la théorie des jeux.

 

Sen, Amartya Kumar. Repenser l’inégalité. Paris: Seuil, Points, 2012.

Critique le principe d’égalité des chances : il n’est pas suffisant d’avoir un égal droit d’accès aux biens sociaux. Sen propose de fonder la justice sur les capabilités,possibilité effective qu’un individu a pour choisir diverses combinaisons et fonctionnements.

Coulangeon, Philippe, Sociologie des pratiques culturelles, Paris: La Découverte, Repères, 2010.

Un livre qui expose les approches théoriques de l’analyse des pratiques culturelles dans l’espace social et s’intéresse aux principaux domaines d’activités de ces pratiques (télévision, lecture, musique, pratiques amateurs et sorties culturelles).

Fleury, Laurent, Sociologie de la culture et des pratiques culturelles, Paris, Armand Colin, 2006.

Un ouvrage qui étudie les questions de la hiérarchie culturelle, de la démocratisation de la culture, des politiques culturelles de l’Etat ainsi que de la diversité des pratiques culturelles et de leurs publics.

Rapports

La sélection bibliographique de l’Alliance des Éditeurs Indépendants

Par le biais d’En toutes lettres, Openchabab a fait appel à l’Alliance des éditeurs indépendants (AIEI) pour proposer des ressources bibliographiques dans de nombreuses langues et pensées à partir de différents contextes.

Il s’agit de donner sa juste place à la production intellectuelle d’autres pays, pour encourager une approche comparative, qui semble indispensable à l’appréhension de réalités sociales complexes et de donner plus de visibilité à la production de l’édition indépendante dans le monde.

L’Alliance des éditeurs indépendants (AIEI) nous propose ici ses conseils de lecture non-exhaustifs autour des concepts de la mixité sociale et l’égalité des chances.

Marthoz, Jean Paul, Corresponsals de les migrations, Barcelone: Pol-len

Correspondants sur les migrations (en catalan)

Selon les Nations Unies, plus de 214 millions de personnes ne vivent pas là où elles sont nées. Est-ce nouveau ? Quelles sont les conséquences d’une couverture médiatique incomplète ou biaisée sur les migrations ? Quel impact cela a sur les personnes concernées et sur la cohésion sociale ? Le journaliste qui souhaite informer de manière rigoureuse sur les migrations au XXIème siècle doit tenir compte de nombreux facteurs.

Les lauréates de la première session de formation Openchabab sont:

Amal El Amine

Cheima El Hajjam

Aïcha Malihi

Siham Mengad

Nada Oumhand

Close
Close