Restitutions Égalité

Égalité hommes-femmes

Aujourd’hui, le niveau de développement d’un pays se mesure au respect ou pas de l’égalité entre les deux sexes. Au Maroc, le combat pour une pleine égalité entre les hommes et les femmes est toujours en cours.
Notre pays a enregistré quelques évolutions notamment dans le cadre du code de la famille ou de l’octroi de la nationalité mais les femmes dans ce pays continuent à subir bon nombre de discriminations et font l’objet de différentes formes d’exploitations (économiques, juridiques, sexuelles…).
OpenChabab invite des experts de l’approche autour du genre, mais également des acteurs majeurs de l’action de terrain afin d’analyser les enjeux de cette valeur et décrypter les réalités de cette égalité sur le terrain.

Inégalités, dominations et luttes pour les droits des femmes

Pour une introduction aux différents concepts et à l’histoire des différents concepts qui entourent la notion d’égalité hommes-femmes du point de vue maghrébin et occidental, à travers ouvrages scientifiques, enquêtes sociologiques et médias divers.

Belarbi, Aicha. Droits de citoyenneté des femmes au Maroc, la condition socio-économique des femmes. Le mouvement des femmes, Le Fennec, 1997.

Belarbi, Aicha. Égalité-parité, histoire inachevée, Le Fennec, 2012.

Militante féministe historique, Aïcha Belarbi a dirigé la collection Approches aux éditions Le Fennec qui interrogent la place des femmes au Maroc. Le premier ouvrage cité est un ouvrage collectif qui contient des réflexions sur les concepts de citoyenneté, statuts juridiques, participation politique de la femme au Maroc dans le but d’établir une citoyenneté égalitaire. Le second, écrit 15 ans après discute du passage de l’égalité juridique à l’égalité réelle pour changer les conditions de vie et les mentalités marocaines. Une révolution culturelle et sociale est indispensable pour accompagner ces changements.

Féminismes au Maghreb, Nouvelles Questions Féministes, volume 33 n°2, Editions Antipodes, 2014.

La revue internationale francophone Nouvelles Questions Féministes se consacre dans ce numéro à l’histoire des mouvements féministes au Maghreb. Depuis les printemps arabes, la présence des femmes dans les manifestations a contribué à déconstruire le regard occidental de la femme maghrébine soumise et passive alors que celles-ci luttent pour leur droits et leur libération depuis près d’un siècle. Ce numéro le démontre à travers des regards croisés sur l’Algérie, le Maroc et la Tunisie.

Ce numéro contient un article écrit par Rabéa Naciri, une des membres fondatrices de l’AMDF sur le mouvement des femmes au Maroc et un article récapitulatif sur le Collectif Maghreb-Égalité 95 écrit par Dorra Mahfoudh.

Lamrabet, Asma. Islam et femmes : les questions qui fâchent. En toutes lettres, 2017.

« Parler des questions qui fâchent en islam à propos des femmes n’est pas une provocation mais une nécessité. Il ne s ‘agit pas de fâcher mais de clarifier, de rectifier mais aussi souvent de dénoncer. » Asma Lamrabet fait l’inventaire des discriminations imposées aux femmes au nom de l’islam.

Houdaïfa, Hicham. Dos de femme, dos de mulet, les oubliées du Maroc profond. En toutes lettres, 2015.

Un recueil de 8 enquêtes saisissantes sur les femmes marocaines en milieu rural, où leur précarité est plus marquée. Chaque enquête est placée sous le signe de l’exploitation économique, sexuelle, sociale. Le travail réalisé par Hicham Houdaïfa montre l’importance de réformer les lois.

Arab, Chadia. Dames de fraises, doigts de fée : les invisibles de la migration saisonnière en Espagne. En toutes lettres, 2018

Chadia Arab, géographe et chercheuse au CNRS analyse les mécanismes autour de la migration saisonnière des Marocaines qui partent travailler à la cueillette des fraises dans la province de Huelva, en Espagne. Une enquête qui montre l’absence d’un cadre juridique et politique pour ces dames de fraises et la précarité extrême qu’elles subissent.

Aboumalek, Mostafa. Qui épouse qui ? Le mariage en milieu urbain. Afrique Orient, 1994.

Une des premières enquêtes sociologiques qui portent sur le choix du conjoint et le mariage au Maroc. L’étude du mariage en milieu urbain à Casablanca permet d’éclairer les modèles matrimoniaux dominants de la société marocaine.

Daoud, Zakya. Féminisme et politique au Maghreb : sept décennies de lutte. Eddif, 1996.

Un aperçu historique des luttes féministes au Maghreb depuis le début du XXème siècle par une des journalistes marocaines les plus importantes de la deuxième moitié du XXème siècle spécialiste des migrations.

De Beauvoir, Simone. Le deuxième sexe. Tome I, les faits et les mythes. Gallimard, 1949.

« On ne naît pas femme, on le devient. » Le deuxième sexe est un essai divisé en 2 tomes marqué par l’essentialisme de l’auteure, qui entreprend de montrer la réalité féminine d’un point de vue biologique, psychanalytique, historique, sociologique… Une étude fondatrice à vocation encyclopédique.

Bourdieu, Pierre. La domination masculine. Actes de la recherche en sciences sociales vol 84, septembre 1990 

L’article de ce sociologue français émérite utilise les concepts de violence symbolique, des divisions sociales et rapports de domination pour une analyse complète de la domination masculine. En 1998, Bourdieu publie un livre du même nom qui reprend le contenu de cet article et le développe.

Davis, Angela. Femmes, race et classe. Des femmes, 1983.

Historienne et militante active auprès du mouvement américain des Black Panthers, emprisonnée en 1970, Angela Davis propose dans cet ouvrager une analyse critique comparative et historique du féminisme à travers le prisme de la race et des luttes afro-américaines, s’inscrivant dans une logique intersectionnelle.

Héritier, Françoise. Masculin/féminin I : la pensée de la différence. Odile Jacob, 1996.

Cet ouvrage montre la différenciation opérée entre le masculin et le féminin et les conséquences au niveau sociologique, biologique et anthropologique. La solution pour parvenir à l’égalité présentée dans ce livre est de déconstruire les mécanismes de la différence.

Woolf, Virginia. Une chambre à soi. Gallimard, collection Empreinte Denoël, 1929.

Un essai et pamphlet sur l’expérience personnelle de la romancière et les liens de dépendance et de domination entretenus par les hommes.

Ngozi Adichie, Chimamanda. Chère Ijeawele ou un manifeste pour une éducation féministe. Gallimard, 2017.

Un manifeste sur l’importance d’une éducation féministe expliquée à travers des situations se présentant aux parents d’une petite fille et l’expérience personnelle de l’auteure.

“« Nous les femmes » de 1970 à 2017 à travers les traductions et adaptations de Our Bodies, Ourselves en français”, de Nesrine Bessaïh et Anna Bogic

L’histoire d’un classique de la pensée féministe, Our Bodies, Ourselves, et des débats soulevés par ses traductions et adaptations en français.

La liste de lecture de l’AIEI

ALGÉRIE

Labbize, Souad. Enjamber la flaque où se reflète l’enfer. Éditions barzakh, 2019.

Publié en France aux éditions iXe.

Née en Algérie en 1965, Souad Labbize a vécu en Allemagne et en Tunisie avant de s’établir à Toulouse.

Une cinquantaine d’années après, la romancière trouve le courage et les mots pour raconter le viol qu’elle a subi. Elle dresse à partir de sa propre expérience un récit fort sur les abus et les traumatismes qui vont au delà de l’ordre sexuel.

CATALOGNE

Esteban, Mari Luz, El feminisme i les transformacions en la politica, Pol-len, 2019

Féminisme et transformations politiques (en catalan)

L’anthropologue et militante féministe Mari Luz Esteban décrit le mouvement féministe et les changements qu’a connus le féminisme au cours des quarante dernières années au pays basque. Le féminisme, toujours en mouvement et en transformation, grandit tout en rajeunissant. Où en est le mouvement féministe actuel ? Comment et où crée-t-on un savoir féministe ? Comment ce savoir circule-t-il ? Y a-t-il un déséquilibre entre théorie et pratique ? Comment garantir le succès d’une politique féministe ? Réforme ou rupture ou réforme et rupture ? Des réflexions localisées/situées qui transcendent les frontières du territoire et du féminisme, qui n’assènent pas de sentence mais créent l’étincelle du débat, invitent à repenser certains des thèmes phares du féminisme : le pouvoir, la violence et la sollicitude.

Médias

Bensari, Hind. 475 : Break the Silence, 2014.

Un documentaire qui explore les raisons pour lesquelles la société marocaine n’arrive pas à protéger les jeunes filles des viols, abus et mariages forcés en se basant sur l’article 475 du Code Pénal marocain.

Siebel Newson, Jennifer. Miss Representation, 2011.

Un documentaire qui montre la manière dont les femmes sont mal représentées dans les médias et les conséquences sur notre vision des femmes.

Médias

Collectif Assiouar

Basé à Rabat, le collectif féministe Assiouar travaille sur l’anatomie, la connaissance du corps et l’autodéfense féministe par le biais d’atelier. Il travaille aussi à l’adaptation en arabe et en français du livre Our Bodies, Ourselves.

Femmes et santé au Maroc

“Le corps des femmes est le terrain favori de  l’exercice de la violence. Nous devons le connaitre, l’aimer et en prendre soin. Allons ensemble à la reconquête de nos corps!” propose le collectif féministe

Les bénéficiaires de la troisième session de formation Openchabab sont:

Maryame Faquir

Youness Harrak

Rachid Ihoum

Asmaa Izouaouen

Hanane Jalal

Oumaima Jmad

Majdouline Laaouina

Khadija Maaras

Mounir Neddi

Close
Close