Restitutions Sécularisation

Sécularisation et lutte contre l’extrémisme religieux

La démocratie et le respect des minorités passent par une séparation claire des sphères du politique et du religieux. C’est également le meilleur gage pour faire face à toute utilisation détournée de la religion. Openchabab décrypte les concepts clefs de sécularisation, un des points d’entrée de la lutte contre l’extrémisme religieux.

Sécularisation, islam, laïcité

Pour une introduction au concept de sécularisation et une analyse des liens entre morale et religion et islam et laïcité, au Maroc comme en Europe.

Baubérot, J., 2013. « Sécularisation, laïcité, laïcisation » in Laïcités ? Empan, n°90, Erès.

Un article qui définit les concepts de laïcité, de laïcisation et de sécularisation, en adoptant une approche à la fois historique, sociologique et anthropologique et en montrant les différentes formes que peut prendre la laïcité en fonction des sociétés.

Tschannen, O., 1992. Les théories de la sécularisation. Travaux de Sciences Sociales, Librairie Droz, Genève.

Un ouvrage qui propose une étude systématique de la question de la sécularisation et de son histoire intellectuelle.

Roy, O., 2013. La laïcité face à l’islam. Pluriel, Fayard, Paris.

Un livre qui fait le point sur les polémiques que soulève l’islam au sein de la société française : cette religion est-elle compatible avec la laïcité ? Représente-t-elle une menace pour les valeurs et les institutions françaises ? A travers une approche politique, cet ouvrage clarifie et pacifie des débats souvent confus.

Favey, E. et Coq, G. (dir.), 2015. Pour un enseignement laïque de la morale. Le comptoir des idées, Editions Privat, Toulouse.

Un livre qui défend un enseignement civique et moral non religieux, pour permettre aux élèves de construire librement leur capacité de réflexion sans se voir imposés des jugements tout faits, choisir de façon raisonnée une option éthique, développer leur conscience civique et atteindre l’autonomie morale.

Berrada, A., 2018. Plaidoirie pour un Maroc laïque. Tarik Editions, Casablanca.

Un ouvrage qui plaide pour l’instauration d’un Maroc laïque, séparant la sphère politique de la sphère religieuse et garantissant pour tous ses citoyens la liberté de conscience, condition nécessaire à la mise en place d’une démocratie.

El Ayadi, M., Rachik, H. et Tozy, M., 2007. L’Islam au quotidien : enquête sur les valeurs et les pratiques religieuses au Maroc. Religion et société, Prologues, Casablanca.

Une enquête qui vise à analyser la religiosité quotidienne au Maroc, en se basant sur des faits et des données de terrain.

Zeghal, M., 2003. « Religion et politique au Maroc aujourd’hui ». IFRI.

Un texte qui, à l’issue des élections des députés en 2002, analyse les relations entre le politique et le religieux au Maroc.

Göle, N., 2015. Musulmans au quotidien : une enquête européenne sur les controverses autour de l’islam. La Découverte, Paris.

La synthèse d’une enquête de terrain effectuée auprès de « musulmans ordinaires » européens, afin de mettre en lumière leur vécu quotidien au sein d’un environnement où, après les attentats de Paris de janvier 2015, les préjugés et les controverses sont souvent légion.

Lutrand, M-C et Yazdekhasti, B., 2011. « Laïcité et présence musulmane en France : des dynamiques d’influence réciproque » in Guerres et guerriers dans l’iconographie et les arts plastiques. Cahiers de la Méditerranée, n°83.

Un article qui explore les phénomènes d’influence mutuelle entre laïcité et citoyens français musulmans : la présence de l’islam invite en effet la laïcité à élargir sa conception du pluralisme religieux tandis que les manières de vivre et de pratiquer l’islam chez les jeunes français sont influencées par le contexte sécularisé où ils ont été élevés.

La sélection bibliographique de l’Alliance Internationale des Éditeurs Indépendants

Par le biais d’En toutes lettres, Openchabab a fait appel à l’Alliance internationale des éditeurs indépendants (AIEI) pour proposer des ressources bibliographiques dans de nombreuses langues et pensées à partir de différents contextes.

Il s’agit de donner sa juste place à la production intellectuelle d’autres pays, pour encourager une approche comparative, qui semble indispensable à l’appréhension de réalités sociales complexes et de donner plus de visibilité à la production de l’édition indépendante dans le monde.

L’Alliance internationale des éditeurs indépendants (AIEI) nous propose ici ses conseils de lecture non-exhaustifs autour des concepts de sécularisation et d’islam, tout comme l’extrémisme religieux.

 

Vaneigem, Raoul, 2005. Le mouvement du libre-esprit. Généralités et témoignages sur les affleurements de la vie depuis le Moyen Âge et, incidemment, jusqu’à notre époque. L’or des fous.

« Le Moyen Âge a été chrétien comme les pays de l’Est ont été communistes », de sorte qu’il faut en finir avec « la légende saint-sulpicienne d’un Moyen Âge baignant dans la foi chrétienne comme la sardine dans l’huile ». Placée sous le signe de la vie, de la naissance, des forces et des énergies qui la manifestent, la pensée de Vaneigem, délibérément du côté de la résistance, se dévoue toute entière à la cause d’Éros, de Bacchus, de Dionysos et d’un Prométhée qui mettrait sa puissance au service des causes libertaires.

Les lauréats de la deuxième session de formation Openchabab sont:

Amina Aboulasse

Zouhir Adaoui

Rajaa Belaydi

Yasmine Bouchfar

Abdelaziz Bouhssine

Zineb Choukairi

Omaima El Idrissi

Meriam Erraoui

Rachid Farhan

Saïd Ghidda

Soumya Talbioui

Close
Close