Les participants Libertés

Abdallah Azrrar

Abdallah Azrrar est né à Anzi-Tiznit en 1995. Il est actuellement chercheur-doctorant en sociologie à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Mohammedia. Son projet de doctorat porte sur « Les trajectoires d’intégration des réfugiés Syriens dans la ville de Casablanca : Cas du quartier Farah Essalam » (en français).

En 2017, il a participé dans une visite d’étude académique à Bruxelles dans le cadre du projet de l’UE-OIM : « Réponse aux besoins des migrants vulnérables et en détresse ». En 2018, il a obtenu un master en Médias et Migrations à l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC) de Rabat. En 2019, il a publié un article dans le Journal of Media Studies intitulé : « L’image des réfugiés Syriens dans les médias électroniques : Analyse de contenu du blog des Syriens au Maroc » (en arabe).

Oumaima Bazzi

Oumaima Bazzi a 23 ans. Elle est étudiante en deuxième année de Master à l’IFJ de Casablanca. Elle est titulaire d’une licence en littérature anglaise de l’Université Hassan II et a enseigné l’anglais avant de se dédier au journalisme, sa passion depuis l’enfance.

Imane Bellamine

Imane Bellamine est originaire de Midelt, a 25 ans et habite à Rabat. Elle a eu sa licence en journalisme et communication numériques à l’ISIC de Rabat puis a travaillé en tant que journaliste pour le groupe Horizon presse pendant une année. Ella e ensuite décidé de poursuivre ses études et s’est inscrite en Master Médias et migrations à l’ISIC. Elle en est à sa deuxième année.

Le journalisme à toujours été son rêve depuis mon jeune âge, vu sa passion pour l’écriture et parce que ce métier permet de faire entendre la voix des autres. Imane Bellamine aime le travail associatif et a déjà participé à plusieurs initiatives menées par des jeunes. Elle est persuadée qu’ensemble, on peut créer un changement et un Maroc meilleur.

Khouloud Ben Deggoun

خلود بن دگون صحفية ومعلّقة صوتية من مواليد 1989 بشفشاون.

أنتجَت العديد من المواد الصحفية التي تهم الحريات الفردية خاصة حرية المعتقد، منها تحقيق مكتوب حول المتحولين دينيا بالمغرب ووثائقي مصوّر بعنوان “محنة الصليب” تناول قصصا إنسانية عن مغاربة فضلوا اعتناق المسيحية بدلا من الإسلام.

هي أيضا عضو بالمكتب التنفيذي للشبكة المغربية للإعلام الرقمي MDMN(المؤسسَة حديثا) والمشرفة على مرصد مقارنة النوع بالإعلام بها.

Abdelhamid Hafri

Abdelhamid Hafri est originaire d’Azrou. Il a eu son baccalauréat en 2015 et a poursuivi ses études à l’École supérieure de technologie en commerce et communication à Meknès. Il a ensuite choisi de continuer son parcours académique en communication politique. Aujourd’hui, il est étudiant en 2ème année de master en Droit constitutionnel et sciences politiques. Il a par ailleurs  une expérience en vie associative qui lui a permis d’apprendre les valeurs humaines.

Soufiane Hennani

Soufiane Hennani a 28 ans et est doctorant-chercheur en Sciences de la Santé à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université Hassan II de Casablanca. Il est également militant pour le droit à la diversité sexuelle et la pluralité du genre au Maroc. Passionné de la culture Queer marocaine, il travaille sur la question depuis quelques années et essaie à travers la recherche de rendre le combat des personnes Queer plus visible et accessible au sein de la société marocaine.

À ce titre, il est l’un des co-fondateurs de l’initiative « ELILLE » pour la recherche sur la question Queer (LGBTQI+) dans la culture populaire ou à travers diverses expressions actuelles.

Son rêve est de vivre un jour dans un Maroc où règnent la diversité, la pluralité et le vivre-ensemble.

Hasnaa Jaghar

Hasnaa Jaghar, 24 ans de Casablanca, est une jeune Amazigh activiste pour la promotion de la santé sexuelle et reproductive.

De nature très curieuse et dynamique, Hasnaa Jaghar s’est toujours demandé toujours comment elle pourrait être utile à la société. En 2015, elle a rejoint le réseau international Y-PEER, initiative chapeautée par le FNUAP, en tant que point focal, formatrice puis responsable de communication. Son objectif, à travers son engagement avec Y-PEER Maroc, est que chaque jeune Marocain(e) puisse faire des choix de vie sains et responsables.

Global Peace Chain Ambassador et membre du “Women Democracy Network” (IRI), Hasnaa Jaghar s’engage à élargir l’impact de ses activités et à transmettre ses valeurs aux futures générations.

Elle est aussi lauréate de l’École nationale de commerce et de gestion d’El Jadida et du programme de leadership présidentiel africain (APLP) au Caire.

Intissar Kabiri

Intissar Kabiri, 22 ans, est étudiante en master et chercheuse au sein du laboratoire à l’Université Hassan II Casablanca.

Formatrice volontaire au sein du programme Young Mediterranean Voices parrainé par le British Council et financé par l’Union européenne, elle est aussi directrice du club de débat à la cité universitaire de Casablanca.

Elle est membre fondatrice de l’association de jeunes pour le développement à Khouribga.

Anass Laghnadi

أنس لغنادي صحفي حاصل على الإجازة شعبة العلوم الاجتماعية، مهتم بقضايا الشباب والحرايات والجندرة.
أهوى حبك الكلمات ونظم القوافي واللعب في مسرح المتناقضات.

Yahya Lamghari Kasmi

Yahya Lamghari Kasmi a 22 ans et est originaire de Casablanca. Il est titulaire d’une licence en droit privé section française et maintenant étudiant-chercheur en Master de sociologie politique et droits de l’Homme à l’Université Hassan II.

Il est un fervent défenseur des droits de l’Homme.

Zineb Makboul

Zineb Makboul, 23 ans, est originaire de Casablanca. Elle est licenciée en Droit arabe de la faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales de Aïn Chock.

Elle est aussi membre du groupe des jeunes de l’Association marocaine pour les droits des femmes (AMDF).

Close
Close